Premier bilan de la réforme de la formation professionnelle

Par , le 30/12/2010

Le 18 novembre a eu lieu une table ronde organisée par l’Afref, ayant pour thème, La réforme de la formation professionnelle, un après : les premiers enseignements. Cette réunion avait pour but de mettre en avant les avantages et les inconvénients de la réforme.

Les points positifs de la réforme de la formation professionnelle

L'Afref, l'Association française pour la réflexion et l'échange sur la formation, a organisé en novembre dernier une table ronde autour de la réforme de la formation professionnelle. De nombreux organismes ont ainsi fait le bilan de cette première année de nouvelles règles.

Les différents intervenants ont mis en avant le fait que la formation était devenue grâce à la réforme, quelque chose de beaucoup plus utile. En effet, la loi oblige désormais à intégrer la formation dans un parcours professionnel bien déterminé. De plus, les nouvelles normes apportent de nombreux outils très utiles : deux bilans, ainsi qu'un droit à l'orientation. Le salarié devient ainsi un véritable acteur de sa formation (DIF portable, CIF amélioré…), et peut choisir des cursus de plus en plus intéressants pour son avenir professionnel (exemple de formation proposée : formation optimiser la trésorerie dans le BTP, formation droit du travail pour non-juriste…).

Petit bémol sur le financement de la formation professionnelle

Bien que très enthousiastes sur les bienfaits de la réforme de la formation professionnelle, les différents organismes présents lors de la table ronde de novembre, émettent cependant une réserve au sujet du Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours (FPSP). En effet, ce dernier est jugé beaucoup trop complexe dans son fonctionnement, et il semble se révéler un certain handicap pour les entreprises qui y adhèrent.

La réunion du 18 novembre 2010 a ainsi révélé, que les 13 % de prélèvement effectués sur chaque entreprise membre, afin de financer le FPSP, gênent ces dernières dans leur plan de formation. Ainsi, il semble que cette année, il y ait eu une baisse de l'envoi en formation professionnelle des salariés, dans les entreprises concernées.

Au 1er janvier 2015, le compte personnel de formation remplace le DIF. Découvrez ce qui va changer :

Compte personnel de formation : comment le salarié peut-il mobiliser son compte ?

Compte personnel de formation : comment est-il alimenté ?

Compte personnel de formation : qu’advient-il du DIF ?

Compte personnel de formation : qui prend en charge la rémunération du salarié en formation ?

Compte personnel de formation : quelles sont les formations éligibles ?

 

> Découvrir le dossier complet

 

Téléchargement gratuit :

TéléchargementTéléchargez notre dossier complet sur la réforme de la formation professionnelle

A l’occasion de la réforme de le formation professionnelle, les Editions Tissot vous mettent à disposition gratuitement un dossier spécial :

TéléchargementTéléchargez le dossier de synthèse sur la réforme de la formation professionnelle

Formations sur le même sujet :