Prévention des risques : vos salariés sont-ils formés ?

Par , le 20/07/2012

L’obligation de formation en entreprise commence par l’aspect sécuritaire. Ainsi, l’employeur a non seulement ce devoir, mais également celui d’informer ses salariés sur chaque danger dans l’enceinte de l’usine. Ces derniers sont, quant à eux, contraints de suivre cet apprentissage des règles de sécurité, adapté à l’activité de la société et aux risques encourus.

La formation pour la prévention des risques professionnels : une obligation pour tous

Prévention des risques: vos salariés sont-ils formés ?La prévention des risques professionnels bénéficie d'un régime particulier. Directement liées à la mise en sécurité des salariés, l'information, mais également la formation, sont aujourd'hui une obligation pour l'employeur comme pour les employés. Tous sont concernés, que ce soit à l'occasion d'un changement de poste ou d'une mutation interne, mais aussi lors d'un recrutement en CDI, CDD, en intérim ou pour les sous-traitants amenés à intervenir au sein de l'entreprise.

Ainsi, l'employeur se doit de former aux règles de sécurité et de prévention toutes les personnes intervenant dans l'entreprise, afin de connaître non seulement les procédures en cas d'accident, mais également de mieux appréhender les risques liés à l'activité. Ceux-ci concernent les produits comme la bonne utilisation des équipements.

La formation pratique est obligatoire, aucun salarié ne pouvant s'y soustraire. Elle développe donc les risques propres à chaque poste de travail, tant dans les produits que dans l'exécution des travaux ou la circulation dans l'entreprise.

La formation, accompagnée d'un devoir d'information

En complément des sessions de formations obligatoires, à renouveler régulièrement, l'entreprise est également soumise à une contrainte d'information par le biais de réunions ou par voie d'affichage. Cela se traduit par la mise en place de panneaux détaillant les consignes de sécurité, avec le descriptif de chaque poste de travail.

Cette prévention des risques comprend aussi la mise en place d'une signalétique facilement compréhensible, avec des affichettes d'interdiction, d'avertissement ou encore d'obligation. Des réunions de sécurité par atelier peuvent aussi être organisées régulièrement.

À noter : En cas de non-respect de ces obligations par l'employeur, celui-ci peut être mis en cause pénalement en cas d'accident, pouvant aller de la simple amende à une peine d'emprisonnement.

Photo : Creative Commons

Formations sur le même sujet :