Quelques critères pour bien choisir son centre de formation

Par , le 08/08/2012

Choisir de suivre une formation professionnelle est toujours une étape importante dans une carrière. Cette décision n’est cependant que la première phase des démarches à entreprendre pour parvenir à suivre cet apprentissage et en tirer les meilleurs atouts. C’est notamment le cas concernant la sélection du centre de formation. Autant se poser les bonnes questions avant de débuter le stage.

L'organisation, choix clé de la formation

Suivre une formation, surtout lorsqu'elle se fait en dehors du plan de formation de son entreprise, revêt un caractère toujours très important, nécessitant un investissement personnel de premier ordre. Aussi, mieux vaut prendre le temps de bien sélectionner l'établissement auprès duquel sera suivi cet apprentissage, voué à amener une valeur ajoutée à chaque parcours professionnel. Pour cela, c'est l'organisation même de la formation qui est à prendre en considération, dès les modalités d'inscription.

Certains organismes ou formations exigent en effet des prérequis, que ce soit en expérience professionnelle ou en termes de niveau d'étude. Le nombre de stagiaires admis dans chaque session est un autre élément primordial, laissant envisager l'organisation qui en découlera et les possibilités d'individualisation.

Renseignez-vous aussi sur les modalités mêmes de suivi de la formation. Cela comprend, entre autres, la durée et l'organisation en cours du jour ou du soir, à temps complet ou à mi-temps.

Enfin, une autre question essentielle concerne le coût de la formation et les solutions de financement. Il faut notamment demander, avant le début de la session, les sommes à débourser concernant les à-côtés, et qui seront à votre charge, à commencer par les éventuels supports de formation.

La qualité de la formation en questions

Le déroulement de la formation ne doit pas en faire oublier la phase finale et l'après. En effet, aussi bien soit l'apprentissage, s'il ne dispose d'aucune reconnaissance ou n'ouvre aucune possibilité de progression ou d'emploi, son suivi restera sans intérêt.

Ces éléments sont facilement vérifiables. Pour cela, renseignez-vous sur la nature de la validation. Celle-ci peut être, notamment :

  • Une attestation de fin de stage ;
  • Un titre professionnel.

 Pour un accompagnement parfait, certains organismes assurent aussi un suivi d'après-formation et mettent en place une aide à l'insertion. Dans tous les cas, la consultation des taux de placement des stagiaires sur les sessions précédentes fournira une bonne indication.

Formations sur le même sujet :