Régis MONOT

Formateur, comédien et auteur

Il est consultant/formateur en communication relationnelle depuis 18 ans et anime les stages de jeu masqué de la compagnie.

En 1984, Régis Monot rencontre le théâtre à Brest en participant au spectacle inter-génération Visage d’un voyage, mis en scène par Yann le Saout. Dans la foulée, il s’inscrit au conservatoire de Brest et monte, avec d’autres élèves, Les petits spectacles de Boris Vian, dans une forme cabaret.

Il joue également dans deux spectacles sons et lumières pour la ville de Brest, mis en scène par Olivier Bourbeillon. Le cours de jeu masqué italien animé par Gérard Ladoucette à l’école Espace acteur à Paris où il se forme pendant un an, confirme son goût pour un théâtre codé, non naturaliste et nécessitant un important engagement physique ainsi qu’une polyvalence d’expression : chant, danse, pantomime, combat…

En parallèle de ses activités de formateur, il poursuit sa formation en participant à deux créations de la compagnie du Mystère Bouffe : Le Roi Lear, adaptation jouée à Paris et au festival d’Avignon et Lysistrata d’Aristophane. En 2001, il créé la Compagnie de Vive Voix et monte La combine de Colombine de Marc Favreau. Lors des stages de Chantal David de la Compagnie Bell Viaggio, il est séduit par la relecture des grands mythes associée à l’exigence du jeu masqué. Le spectacle Œdipe, tragedia dell’arte écrit en 2005 et dont il est l’auteur, en est le fruit. La pièce est jouée 40 fois à Paris et en Province. En 2014, il écrit et met en scène la dernière création de la Compagnie Dracula, tragedia dell’arte, spectacle joué en 2014 et 2015 à la Marelle (75020) et au théâtre de l’Orme (75019) dans lequel il endosse 3 rôles masqués et un rôle non masqué.