Thierry Repentin, nouveau ministre délégué à la formation professionnelle

Par , le 25/06/2012

Michel Sapin, nommé le 17 mai 2012 ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, a désormais avec lui un ministre délégué à la Formation professionnelle et à l’Apprentissage. Le sénateur PS Thierry Repentin intègre ainsi le gouvernement sur un ministère clé, avec une première échéance : la conférence sociale des 9 et 10 juillet 2012.

La formation professionnelle confiée à un spécialiste du logement

Thierry Repentin C'est désormais un pro du logement qui est en charge de la formation professionnelle. Le gouvernement Ayrault II, dévoilé le 21 juin, comprend ainsi quatre nouveaux ministères, dont un consacré à la formation professionnelle et à l'apprentissage, sous tutelle du ministère de l'Emploi. Le sénateur de Savoie, Thierry Repentin, en prend la direction, un homme davantage connu pour sa connaissance du secteur du logement.

En effet, Thierry Repentin, 49 ans, est un spécialiste en ce domaine. Il préside notamment l'Union sociale pour l'habitat qui rassemble les organismes de HLM. Durant la campagne présidentielle, il était également en charge du pôle habitat et politique de la ville, à l'origine de l'idée de l'augmentation du plafond du livret A pour financer la construction de nouveaux logements sociaux.

C'est donc un nouveau défi qui est aujourd'hui proposé à ce diplômé de Sciences-Po, dans un domaine désigné comme central et qui fait partie des sujets phares de la prochaine conférence sociale.

La formation professionnelle, axe majeur de la conférence sociale

Organisée les 9 et 10 juillet 2012, la conférence sociale permettra au nouveau ministre, successeur de Michel Sapin, de développer les premières idées sur la formation des salariés et des jeunes, et écouter les partenaires sociaux.

Une table ronde sera d'ailleurs entièrement consacrée à la formation professionnelle, intitulée « Développer les compétences et la formation tout au long de la vie ». L'occasion d'évoquer le projet de mise en place du compte individuel de formation.

Photo : Creative Commons

Catégories de l'article :