Un budget de plus de 1,6 Md€ en 2016 pour le FPSPP

Par , le 03/03/2016

Le fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) dispose d’un nouveau budget pour cette année. Celui-ci, encore prévisionnel, a été établi à plus de 1,6 Md€ pour répondre à l’ensemble des besoins

Les discussions entre l'État et le FPSPP ont trouvé une issue le 15 janvier dernier. L'objectif était de fixer l'enveloppe budgétaire de l'organisme et la répartition des fonds. C'est chose faite avec la nouvelle annexe financière. Celle-ci établit un budget pour 2016 de plus de 1,6 Md€ (1 625 518 000 € exactement) qui reste encore à compléter. En effet, l'effort des partenaires sociaux pour participer au financement du plan 500 000 formations supplémentaires demeure à préciser. Il devrait notamment intégrer les fonds prévus en 2015 et non dépensés, soit entre 150 et 220 M€.

Sur cette première définition de l'enveloppe financière, 140 M€ seront directement issus de l'État. Concernant leur répartition, 320 M€ seront affectés au CPF, avec une large part dédiée à la formation des demandeurs d'emploi (305 M€). Autre secteur mis en avant, celui de la formation en alternance, à commencer par les contrats de professionnalisation. Les fonds alloués devraient représenter 350 M€.

Les OPCA vont aussi profiter de cette manne avec un versement de 314,6 M€. Cette somme est programmée pour participer à la formation dans les TPE et PME : 174,6 M€ seront dédiés aux entreprises de moins de 10 salariés, et 140 M€ à celles comptant de 10 à 49 collaborateurs. Cet apport financier pourra notamment servir à régler une partie de la rémunération du salarié en formation et prendre en charge celle de la personne le remplaçant à son poste.

Autre élément intégré à l'annexe financière 2016, celui du financement des formations visant à la qualification et/ou la requalification des travailleurs et des demandeurs d'emploi. Son montant est de 380 M€. Dans le détail, 40 M€ seront dédiés au CIF des salariés en CDI, 50 M€ au CIF-CDD, 130 M€ interviendront sur le cofinancement de la POE et 70 M€ seront mobilisés pour le suivi de formations qualifiantes dans les entreprises enregistrant des mutations économiques ou recourant à l'activité partielle.

Formations sur le même sujet :