Une autre approche de la formation professionnelle: le partage des savoirs

Par , le 30/05/2014

Les récentes évolutions du domaine de la formation professionnelle, à commencer par la réforme mise en œuvre, ont peu à peu incité à repenser ces apprentissages en milieu professionnel. Cela concerne notamment le développement d’un autre mode de transmission du savoir, celui du partage entre salariés. Il prend différentes formes, utilisant aussi de nouveaux moyens de communication.

Une autre approche de la formation professionnelle : le partage des savoirs - Tissot Formation

Le modèle unique de formation professionnelle à suivre au sein d’un groupe, que ce soit en présentiel ou devant son ordinateur, a vécu. Aujourd’hui, toutes les formes d’apprentissage sont utilisées, sans exception, cela concerne aussi le partage des savoirs, de plus en plus souvent mis en avant et rappelant le principe des apprentissages en équipe. Il permet alors à tous les professionnels de développer leurs compétences, tout en profitant de l’expérience des autres.

Cette nouvelle approche, qui entre dans le processus de formation, impose de sortir des sentiers battus, notamment dans la recherche des apprentissages. Exit, par exemple, la gestion des défauts de compétences par le suivi d’une session de formation strictement formatée ; celle-ci peut prendre la forme d’une résolution collaborative, mettant à contribution l’ensemble des salariés.

Une culture d’entraide à développer

Cette nouvelle approche de la formation en entreprise impose de développer une autre philosophie au sein de la structure, liée à la mise en place de nouveaux outils collaboratifs. Cela peut notamment concerner la création d’espace-temps spécifiques animés par des managers ou collaborateurs référents formés à cette mission et qui sauront utiliser les connaissances de chacun pour les mettre en commun.

Cette vision de la formation inter-entreprise peut aussi passer par l’utilisation des réseaux sociaux professionnels. Ceux-ci sont aujourd’hui d’excellents outils de partage. En revanche, pour une plus grande efficacité, ils doivent être ouverts à tous les membres de l’entreprise, au-delà des seuls collaborateurs associés à la fonction discutée.

Le partage doit alors se faire sous toutes ses formes et non uniquement dans le sens de la hiérarchie, permettant des échanges transversaux efficaces. Enfin, cela implique aussi l’utilisation d’outils de communication et suites logicielles en ligne, pratiques pour un échange instantané des données.

Parallèlement, cette autre façon d’envisager la formation en entreprise amène le responsable de formation à développer des compétences d’animation pour garantir, dans le même temps, l’efficacité de cette nouvelle définition des apprentissages.

Formations sur le même sujet :