Une nouvelle déléguée générale à l’emploi et à la formation professionnelle

Par , le 10/10/2012

Emmanuelle Wargon a été nommée, le 3 octobre 2012, à la tête de la Délégation genérale à l’emploi et à la formation professionnelle. Déjà sensibilisée aux questions sociales, cette ancienne élève de l’ENA va donc prendre les rênes de cet organisme chargé de donner vie aux politiques gouvernementales en matière d’emploi et de formation.

Un changement à la tête de la DGEFP

La Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) change de responsable. Ainsi, Emmanuelle Wargon a été nommée à la tête de cet organisme lors du Conseil des ministres du 3 octobre dernier.

Énarque issue de la promotion Marc Bloch de 1997, Emmanuelle Wargon dispose déjà d’une bonne connaissance du secteur social. Ancienne conseillère technique de Bernard Kouchner en 2001, au sein du ministère de la Santé, elle a aussi été Directrice du cabinet de Martin Hirsch de 2007 à 2010, alors Haut commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté.

Son dernier emploi l’a amenée à occuper le poste de secrétaire générale des ministères chargés des affaires sociales, de juillet 2010 jusqu’à septembre dernier.

Ce parcours devrait donc lui permettre de s’installer rapidement dans ses nouvelles fonctions liées notamment à la formation professionnelle.

 

La poursuite de la mission confiée à la DGEFP

Organisme de l’ombre, la DGEFP est issue de la fusion, en 1997, de la Délégation de l’Emploi avec la Délégation à la Formation professionnelle. Placée sous l’autorité du ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, la DGEFP est chargée de concevoir et mettre en œuvre les différentes politiques gouvernementales concernant l’emploi et la formation professionnelle.

Outre cette mission, la délégation doit également évaluer les résultats de chaque dispositif mis en place. La coordination sur le terrain est alors assurée par une autre structure, le Service Public de l’Emploi.