Une utilisation diverse du plan de formation dans les entreprises

Par , le 01/08/2013

Une récente enquête menée à la demande du Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) s’est intéressée à l’utilisation du plan de formation dans les entreprises. L’occasion de constater des variations avec les objectifs pour lesquels il a été imaginé

Plan de formation : quand la pratique diffère de l’idée première

Successful Team31 milliards d’euros dépensés en actions de formation en 2011, dont 42 % par les entreprises, il n’en faut pas plus pour montrer l’importance de ces stages dans le secteur professionnel. Ceux-ci s’inscrivent la plupart du temps dans le cadre d’un plan de formation, même si ce dernier n’est pas obligatoire. Son recours prend toutefois un sens différent dans les entreprises que celui qui lui a été alloué par les partenaires sociaux. C’est ce que révèle l’enquête menée par le cabinet Sémaphore à la demande du CGSP.

Ainsi, si les organismes résonnent en termes de priorités et d’orientations pour développer certains aspects de chaque secteur professionnel, les sociétés en connaissent trop peu souvent les termes. L’utilisation du plan de formation relève alors davantage d’une possibilité de bénéficier d’aides financières pour le suivi de ces sessions.

Les contraintes de formations, premier frein à une formation plus large

Pour beaucoup d’entreprises, la question de la formation professionnelle dans le cadre du plan de formation se limite également bien souvent aux seules obligations portant sur le secteur d’activité. Cela concerne notamment les normes et règles de sécurité, venant utiliser une partie des ressources en formation prévues dans chaque structure.

Un autre élément occupe une place importante dans le bon suivi de chaque processus de formation, celui du remplacement du salarié durant ces temps d’apprentissage. Fait nouveau, cette situation touche tout autant les petites que les grandes entreprises, avec une politique salariale de plus en plus tendue dans chaque société.

À l’inverse, les entreprises ayant mis au point un certain dynamisme de formation révèlent une demande marquée des salariés pour de nouvelles actions, sans lien direct avec l’obligation de maintenir le salarié dans son emploi. Une situation qui montre aussi le rôle majeur des ressources humaines dans l’entreprise.

Formations sur le même sujet :